mythe musculation

Dans beaucoup de domaines, les clichés ont la vie dure, et cela n’échappe malheureusement pas au monde de la musculation. Que l’on soit débutant ou pratiquant confirmé, nous avons tous au moins été confrontés une fois à l’une de ces idées reçues au cours d’une conversation.

Même si certains mythes persistent et peinent à disparaître, il est important de toujours rétablir la vérité, de mettre en lumière les fausses idées et de véhiculer des informations pertinentes.

Tour d’horizon de 5 clichés populaires qui demeurent encore aujourd’hui dans le monde du fitness et de la muscu, et surtout l’explication de pourquoi ils sont faux !

Il est possible de cibler sa perte de poids

Le plus gros cliché du monde sportif porte sur cette idée sur la perte de poids. En effet, beaucoup de personnes semblent penser qu’il est possible de cibler une partie du corps en particulier avec des entraînements et exercices pour se focus uniquement sur ce point et perdre du gras. Par exemple, les poignées d’amour.

Évidemment que cette information est fausse, sinon cela serait beaucoup trop facile, vous ne croyez pas ?!

Travailler un muscle permet de le développer et de le tonifier. Cependant, travailler le cardio pour brûler des calories de manière globale se fait sur l’ensemble du corps, pas seulement sur la zone du corps que vous travaillez !

Pour venir à bout de vos objectifs, il faudra alors être persévérant et assidu, contrôler avec minutie votre diète et là vous pourrez voir des résultats sur le long terme sur cette partie du corps que vous souhaitez perdre en particulier.

On peut transformer le gras en muscle

Encore une idée reçue qui nous simplifierait pas mal de choses si elle était vraie !

Malheureusement, ce n’est pas le cas : on ne transforme pas le gras en muscle lors de nos entraînements ! Les exercices effectués lors des séances de sport permettent de développer les différents muscles du corps et font globalement brûler des calories. Cela favorise la perte de poids bien entendu.

Mais les muscles et le gras sont bien deux choses distinctes. S’il y a perte de poids, le gras est éliminé par votre corps mais il ne se transforme pas en muscle !

Inversement, si quelqu’un de musclé arrête la musculation, les muscles ne se transformeront évidemment pas en gras. Il y aura une perte de muscle et possiblement une prise de poids, tout simplement.

Faire de la musculation rend masculine

Un mythe qui persiste également chez les femmes : faire de la musculation rend masculine.

Là encore, quelle idée idiote ! Se muscler n’est déjà pas chose facile alors avant que vous ne deveniez Arnold Schwarzenegger, vous avez de la marge !

La musculation ne vous rendra pas masculine et devenir très musclée prend déjà beaucoup de temps alors avant d’être “trop” musclée, il vous faudra des années et des années.

Également, les corps des hommes et des femmes ne sont pas constitués pareils. Vous ne pouvez pas espérer avoir la même morphologie qu’un homme et le même développement musculaire.

Rassurez-vous donc mesdames, vous pouvez pratiquer la musculation sans risquer de vous transformer en bodybuilder.

Les compléments alimentaires sont obligatoires et magiques

Là encore, voici un mythe en musculation qui persiste notamment chez les personnes qui débutent : les compléments sont indispensables et agissent en un clin d’œil sur les résultats.

Encore une fois, cela serait beaucoup trop simple s’il suffisait de prendre un complément qui nous permettrait directement d’obtenir la shape rêvée.

Certaines marques en jouent et promettent des résultats en un claquement de doigts grâce à leurs produits, mais ne vous laissez pas avoir !

Les compléments sont utiles et peuvent aider à progresser s’ils sont bien utilisés dans une alimentation contrôlée. Ils ne représentent toutefois qu’un petit coup de pouce pour atteindre vos résultats.

Par exemple, si votre apport en protéines n’est pas suffisant pour nourrir vos muscles, vous pouvez opter pour un shaker de protéines en poudre pour combler votre apport, voilà tout. Compléter votre apport journalier avec ce shaker ne vous dispensera de vous entraîner dur et de suivre votre plan nutritionnel.

Tout marche ensemble et rien n’est magique pour atteindre vos résultats ! Ne prenez surtout pas des suppléments en espérant avoir moins d’efforts à faire.

Tout se passe à l’entraînement, pas dans l’assiette

Enfin, un certain nombre de personnes ont tendance à penser que si elles s’entraînent d’arrache-pied, elles n’ont pas à se soucier de leur alimentation. J’entends souvent cette phrase : “s’entraîner plus pour manger plus”. Certes, mais pas n’importe comment !

Il est vrai que si vous commencez tout juste la musculation, vous progresserez très rapidement durant les premiers mois sans trop faire attention à votre programme alimentaire. Mais si vous cherchez vraiment à progresser et faire évoluer votre physique vous n’aurez pas d’autres choix que de faire attention un minimum à ce que vous mangez et à vos apports nutritionnels.

Encore une erreur que beaucoup de personnes font en négligeant la partie food et en pensant que manger n’importe quoi n’aura pas d’impact sur la shape du moment que l’on s’entraîne dur !

Pour atteindre vos résultats, cela se passe à l’entraînement évidemment mais également dans l’assiette. Si vous ne vous souciez pas de la partie nutritionnelle, vous passerez beaucoup plus de temps à obtenir des résultats. L’un ne va pas sans l’autre !

Et vous, avez-vous entendu d’autres idées reçues complètement fausses en musculation ? Partagez-les nous en commentaire !

Adepte de la musculation depuis 4 ans environ, je partage avec vous mon expérience ainsi que des conseils utiles pour progresser !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.