patate-douce-nutrition-fitness

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de nutrition. Depuis un bon moment j’entends dire que les patates douces sont beaucoup plus bénéfiques que les pommes de terre en terme de valeurs nutritionnelles. De nombreux sportifs pratiquant le fitness et la musculation ont d’ailleurs remplacé la pomme de terre par la patate douce et on voit souvent cet ingrédient dans de nombreuses recettes. Mais pour quelle raison ?

C’est top de privilégier tel ou tel aliment dans son alimentation mais c’est encore mieux de savoir pourquoi ! Du coup, j’ai décidé de vous parler des indices nutritionnelles de ces 2 aliments et de répondre à la question : faut-il privilégier la patate douce à la pomme de terre ?

Les valeurs nutritionnelles de la patate douce et de la pomme de terre

Les glucides prennent une place très importante dans l’alimentation d’un sportif. Et la plupart du temps, on essaie de privilégier ceux qui ont les meilleures valeurs nutritionnelles. Et c’est à ce moment là que la patate douce intervient ! De nombreux pratiquants de sport ont fait le choix de ne plus manger de pomme de terre pour se focaliser sur la préparation de repas à base de patate douce. On peut donc se dire que la patate douce a plus de qualités. Analysons donc les informations nutritionnelles des 2 aliments pour une quantité de 100 grammes :

PATATE DOUCE
Calories : 77Kcal
Glucides : 17g
Lipides : 0,1g
Protéines : 2g
Fibres : 3,3g
Index Glycémique : 50 (Modéré)
Vitamine A : 14,18UI

POMME DE TERRE
Calories : 86Kcal
Glucides : 20g
Lipides : 0,1g
Protéines : 1,6g
Fibres : 2,3g
Index Glycémique : 70 (Haut)
Vitamine A : 2UI

Les fibres

Maintenant qu’on a mis en évidence les valeurs nutritionnelles des 2 ingrédients, on peut dire que la patate douce remporte la victoire sur certains critères. Les fibres sont plus présentes et elles permettent d’augmenter le sentiment de satiété, un critère important quand on a un programme alimentaire précis à suivre. Vous pouvez d’ailleurs découvrir notre article sur les aliments coupe-faim si vous cherchez à arrêter les grignotages entre les repas !

Les calories et macronutriments

Au niveau des calories, les 2 aliments sont à peu prêt équivalents. 77Kcal pour la patate douce et 86Kcal pour la pomme de terre. Idem pour les protéines et les glucides, la différence reste minime. Donc la pomme de terre n’a rien à jalouser à la patate douce au niveau des protéines, des lipides ou encore des glucides.

Les vitamines

La patate douce contient davantage de vitamine A. Un indicateur important puisque la vitamine A est directement liée à la croissance des os et à la conservation des défenses immunitaires.

L’index glycémique

Et enfin, l’index glycémique plus élevé chez la pomme de terre revient souvent comme argument chez de nombreux sportifs préférant la patate douce. C’est d’ailleurs sur cet élément que je vais me focaliser dans la suite de l’article.

On remarque quand même que pour la plupart des données, les différences sont très faibles, voires égales.

L’index glycémique, un argument de taille pour les pratiquants de fitness

Pour introduire cette partie, je vais vous définir rapidement la glycémie. En gros, c’est la quantité de “sucre” (glucose) que vous avez dans le sang. De base, votre glycémie s’élève à 1g de glucose par litre de sang. Dès lors que vous consommez un glucide, votre corps va le digérer et le transformer en glucose, augmentant donc votre glycémie.

Si on regarde à nouveau les informations nutritionnelles des 2 ingrédients, on constate que l’index glycémique de la patate douce est classé en IG modéré alors que celui de la pomme de terre est classé en IG haut.

Si on suit les conseils des nutritionnistes, il est préférable de manger des aliments avec un index glycémique bas ou modéré. La consommation de denrées à IG faible et IG modéré permet d’éviter le stockage de gras dû à une réponse glycémique forte et des oscillations du taux d’insuline.

Du coup, vous pouvez vous dire que vu l’index glycémique fort de la pomme de terre, il faut privilégier la patate douce pour avoir une alimentation plus saine. Mais l’index glycémique d’un aliment peut varier !

Prenez par exemple la banane. Un des aliments favoris des pratiquants de fitness pour la collation juste avant la séance en salle de musculation. Lorsqu’une banane est verte, son IG est de 35 alors que quand celle-ci est mûre, son IG est de 55 ! Une fois qu’elle est mûre son IG est donc haut. En dehors de la maturité des fruits, l’IG peut varier selon la cuisson des aliments. La même banane cuite fera monter l’IG à 70 !

Si on reprend notre patate douce et notre pomme de terre, leur IG changera en fonction de la cuisson. Du coup l’argument de l’IG pour choisir la patate douce peut entrer en contradiction selon votre façon de cuisiner car une fois cuite, l’IG de la patate douce peut être considéré comme haut.

Du coup, vous vous demandez sûrement comment optimiser votre cuisine pour qu’elle réponde du mieux possible à vos besoins ? Les porridges sont une préparation parfaite pour le sportif. Composé de flocons d’avoines, graines de chia, patate douce, banane, etc, c’est le repas parfait pour éviter d’absorber un aliment avec un index glycémique haut.

Pour conclure, la pomme de terre a elle aussi beaucoup à offrir en terme de valeurs nutritionnelles ! Même si la patate douce l’emporte avec sa richesse en fibres et son apport en vitamine A, elles sont toutes les deux des aliments de qualité qui ont leur place dans une alimentation équilibrée. La clé reste le dosage !

Patate douce ou pomme de terre, quel aliment privilégier pour le sportif ?
5 (100%) 1 vote
Passionné de Fitness depuis des années, j'ai décidé de créer ce blog avec ma copine pour vous partager tous nos conseils sportifs. Ici, vous trouverez une bonne dose de motivation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.